LE FNDC DRESSE UNE LISTE ‘’NOIRE’’ DES PROMOTEURS DU TROISIÈME MANDAT

22 avril 2019 - Les membres du Front National pour la Dépense de la Constitution droits dans leurs bottes tels une règle d’un élève du primaire. Ils sont chaque jour plus motivés pour combattre les promoteurs de la révision de la constitution. Depuis mercred...

Les membres du Front National pour la Dépense de la Constitution droits dans leurs bottes tels une règle d’un élève du primaire. Ils sont chaque jour plus motivés pour combattre les promoteurs de la révision de la constitution. Depuis mercredi, ils ont pris l’initiative de  diffuser en boucle les images de quelques ‘’sirènes’’ révisionnistes  sur les réseaux sociaux. Une liste est en cours d’élaboration pour être envoyée à la Cour Pénal internationale, à  l’Union Africaine, à la  CEDEAO et aux Nations-unies.   

La liste noire des promoteurs du 3ème mandat est composée de sinistres, directeurs généraux de régis financières, fonctionnaires, communiquant du parti au pourboire et des officiers paramilitaire. Les membres des FNDC veulent prendre les devants pour alerter les institutions judiciaires internationales. Sékou Koundouno membre du FNDC parle de l’initiative «  il faut que l’opinion nationale et internationale sache qui est entrain de conduire la Guinée vers l’interdit. Qui et qui sont en train d’encourager ce projet suicidaire. Qui et qui sont en train de travailler afin de transformer la république en monarchie dans une démarche anti constitutionnelle en violant de façon flagrante la constitution, les lois et règlements du pays. On ne peut pas se permettre que les pratiques du précambrien et du quaternaire soient encore répétées d’une ère nouvelle ».

Des dossiers sont conçus pour chaque personne en vue d’y marquer tout acte qu’elle pose dans le cadre de la promotion de la révision constitutionnelle. Le document sera transmis à la CPI et aux institutions internationales, prévient Sékou koundouno « nous travaillons étroitement avec le bureau de la procureure en charge de la cour pénale internationale dans sa division exécution et crimes de masse. Nous leur envoyons des e-mails, nous les appelons au téléphone, au moment opportun toute personne qui aurait encouragé, financé, supporté ce projet satanique et démoniaque répondra devant les juridictions internationales ».

Ce membre du front national persiste et signe que personne ne sera épargnée dans ce processus. Ils ne laisseront aucun répit à ces gens qui veulent violer la constitution. D’autres stratégies sont en cours d’élaboration pour freiner les promoteurs d’un éventuel 3 mandat pour Alpha Condé annonce Sékou koundouno.  Parmi les personnes sur cette liste, Zeïnab Camara cheffe de cabinet du ministère de l’enseignement supérieur, Baïdy Aribot vice-gouverneur de la banque centrale, Malick Sankon directeur générale de la caisse nationale de sécurité sociale, Amadou Damaro Camara président du groupe parlementaire Arc-en-ciel et d’autres.

Dernières actualités

Fermer la recherche